Livre : « L’AFRIQUE EN MARCHE » PRESENTE AU MALI

L’ouvrage de 351 pages est une œuvre de 4 auteurs dont le plus connu est l’ancien président nigérian Olusegum Obasanjo. Il se veut un projet économique pour une Afrique prospère

Le titre du livre en dit long sur son contenu. « L’Afrique en marche » est avant tout un manuel pour la réussite économique d’un continent qui a du potentiel mais demeure paradoxalement pauvre. Il a été présenté hier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako en présence du président de la République. Sur l’estrade, Ibrahim Boubacar Keïta était entouré de l’ancien président nigérian, Olusegum Obasanjo et des autres co-auteurs du livre.
Etaient également à la cérémonie de présentation, le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga ainsi que plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé. Il y avait aussi les représentants de la Fondation Konrad-Adenauer-Stiftung, de la MINUSMA et de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne.
Ce livre de 351 pages est une œuvre de 4 auteurs dont le plus connu est l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Il ne s’est pas contenté du paradoxe mais pose un diagnostic et propose des solutions. Le livre s’ouvre sur ce proverbe zoulou: « il faut labourer jusqu’à tomber sur un rocher ». Il s’agit pour les auteurs de « professer une culture de réussite en matière de développement humain ». On ne réinvente guère la roue. Il faut alors s’inspirer d’expériences vécues et réussies ailleurs, analyse l’ancien président nigérian, un des auteurs du livre.
Le fossé linguistique est réduit avec sa publication dans les deux langues les plus parlées en Afrique, c’est à dire le français et l’anglais. Ce manuel est élaboré pour la réussite économique de l’Afrique, a indiqué la représente de la fondation Konrad-Adenauer-Stiftung au Mali, Christina Wagner pour qui « L’Afrique en marche » est un futur best-seller. Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a, lui, brossé à grands traits les résultats engrangés par notre pays en matière de développement économique. « Le chef de l’Etat a opéré des choix économiques pertinents pour mettre le Mali sur les rails du développement », a dit en substance le patron de l’hôtel des Finances.
Présentant l’ouvrage, Olusegum Obasanjo a indiqué que le document se veut « pratique » et « enseigne ce qu’il faut faire ». « Ce n’est pas un livre académique », a-t-il précisé, ajoutant qu’il ne « critique pas » mais « propose des pistes » de réussite pour l’économie africaine.
De son point de vue, il ne faut surtout pas tomber dans le piège du blâme des anciens. « Mais il faut sortir des anciennes pratiques », a préconisé l’orateur. « Il y a tout une série de choses que nous recommandons dans le sens des réformes courageuses. Nous avons tous le pouvoir de faire en sorte que l’Afrique soit en marche. On ne le fait pas pour le président de la République mais on travaille pour son pays », a professé l’écrivain. Après la présentation du livre, le président Ibrahim Boubacar Keïta a retenu de son auteur un homme d’Etat qui « porte en lui le sentiment de l’honneur et de la dignité de l’Afrique ». « Le sort de toute l’Afrique l’intéresse, pas seulement le Nigeria », a témoigné Ibrahim Boubacar Keita qui a salué « cette quête de l’excellence pour nos pays africains ».
Malgré les enjeux et les agendas divers, le président de la République s’est dit convaincu que le Mali s’en sortira grâce à une volonté inébranlable de lutter pour sa survie. Ibrahim Boubacar Keita a rappelé la grandeur de notre pays qui a fait ses preuves dans la fondation de l’économie mondiale. « Nous fûmes quand d’autres n’étaient pas », a répété le président Kéïta. Il a également appelé nos compatriotes à être « fiers, sans aucun complexe » de notre culture et de notre civilisation.
« L’Afrique en marche », a commenté le chef de l’Etat, est une brillante contribution dans la dynamique de construction d’un « continent en marche ». Pour Ibrahim Boubacar Keita, ce livre est une « alerte » et un « appel au réveil » sans « pédantisme » parce qu’accessible à tous. Le président Keita qui recommande ce futur best-seller aux lecteurs, a salué l’amitié de son auteur Olusegum Obasanjo, son amour pour le Mali. Le choix du Mali pour la présentation de ce livre est « un acte de foi très important pour nous », a-t-il indiqué.

Ahmadou CISSE

You are here: Home News Livre : « L’AFRIQUE EN MARCHE » PRESENTE AU MALI